Rechercher

Chargement ...

Les éco-gestes

Chauffage

En hiver, fermer volets et rideaux la nuit.

En hiver, fermer volets et rideaux la nuit.

La chaleur se conserve mieux ainsi et cela évite la sensation d'inconfort du à l'effet de paroi froide. Favoriser des rideaux épais à toutes les fenêtres des pièces chauffées.
En hiver, fermer les volets des pièces inoccupées.

En hiver, fermer les volets des pièces inoccupées.

En hiver, dans la journée ouvrir volets et rideaux des fenêtres exposées au soleil.

En hiver, dans la journée ouvrir volets et rideaux des fenêtres exposées au soleil.

Faire entretenir sa chaudière une fois par an par un professionnel agréé.

Faire entretenir sa chaudière une fois par an par un professionnel agréé.

Il est indispensable de prendre un contrat d'entretien pour sa chaudière à gaz ou à fioul afin qu'elle soit nettoyée une fois par an et qu'elle se conserve en bon état de fonctionnement. Entretenir régulièrement la chaudière représente 8 à 12% d'économies d'énergie.
Régler sur la même position le thermostat de tous les radiateurs d'une pièce.

Régler sur la même position le thermostat de tous les radiateurs d'une pièce.

Ce n'est pas parce qu'un appareil est froid qu'il ne fonctionne pas. Le thermostat commande sa mise en marche selon les besoins. Pour bien régler le thermostat d'un radiateur, placer au milieu de la pièce à environ 1m20 du sol un thermomètre. Régler le ou les thermostats des radiateurs sur une position moyenne. Attendre environ 2 heures puis lire la température affichée. Ajuster le thermostat de façon à obtenir 19°C et repérer la bonne position par un trait au feutre. Il sera alors plus facile de retrouver la bonne température dans la pièce.
Dégager les radiateurs de tout obstacle à la circulation de la chaleur.

Dégager les radiateurs de tout obstacle à la circulation de la chaleur.

Ne rien poser sur les radiateurs et ne mettre ni rideau ni meuble devant.
Dépoussiérer les radiateurs et convecteurs deux fois par an.

Dépoussiérer les radiateurs et convecteurs deux fois par an.

La poussière limite leur performance. Les dépoussiérer peut faire économiser jusqu'à 10% d'énergie.
Eviter les chauffages d'appoints mobiles.

Eviter les chauffages d'appoints mobiles.

Ils représentent une consommation supplémentaire d'énergie et peuvent être dangereux.
Isoler les portes et les fenêtres.

Isoler les portes et les fenêtres.

Vérifier leur étanchéité et utiliser si besoin des joints d'étanchéité ou de la mousse isolante pour boucher les espaces et interstices des murs. Des fenêtres calfeutrées représentent une économie de 5% en appartement et de 8% en maison individuelle. Utiliser des «boudins de portes» pour éviter les infiltrations d'air froid.
Dégager les bouches d'aération.

Dégager les bouches d'aération.

Elles évacuent l'humidité et évitent la formation de moisissures.
En cas d'absence pour la journée, baisser le thermostat pour maintenir 16°C.

En cas d'absence pour la journée, baisser le thermostat pour maintenir 16°C.

Au retour, le remettre dans sa position initiale. Le monter pour «chauffer plus vite» ne servirait à rien sinon à consommer plus d'énergie : la pièce ne retrouvera pas plus rapidement la bonne température pour autant.
En cas d'absence de plus de 48h, positionner le thermostat sur la position minimum ou, mieux, hors gel (8°C environ).

En cas d'absence de plus de 48h, positionner le thermostat sur la position minimum ou, mieux, hors gel (8°C environ).

Mettre des tapis sur les planchers froids.

Mettre des tapis sur les planchers froids.

Si on a froid aux pieds, on ressent plus le froid.
En cas de froid, enfiler un pull supplémentaire au lieu de monter le thermostat.

En cas de froid, enfiler un pull supplémentaire au lieu de monter le thermostat.

Opter pour une température de 19°C dans les pièces à vivre et 16°C dans les chambres.

Opter pour une température de 19°C dans les pièces à vivre et 16°C dans les chambres.

1°C de moins dans la pièce c'est 7% d'économies sur la facture !
Eteindre les radiateurs lorsqu'on ouvre une fenêtre pour aérer.

Eteindre les radiateurs lorsqu'on ouvre une fenêtre pour aérer.

Une aération de 10 minutes par pièce est suffisante pour renouveler la totalité de l'air.
Si le logement est équipé d'un thermostat d'ambiance, optimiser le chauffage en réglant des températures différentes de jour et de nuit.

Si le logement est équipé d'un thermostat d'ambiance, optimiser le chauffage en réglant des températures différentes de jour et de nuit.

Eau

Prendre plutôt des douches que des bains.

Prendre plutôt des douches que des bains.

Une douche consomme en moyenne 5 fois moins d'eau chaude qu'un bain, si toutefois le temps de douche reste raisonnable.
Pendant une absence prolongée, éteindre le chauffe-eau.

Pendant une absence prolongée, éteindre le chauffe-eau.

Faire régler le chauffe-eau entre 55 et 60°C.

Faire régler le chauffe-eau entre 55 et 60°C.

Le calcaire ne se dépose qu'à partir de 60°C (ce qu'évite de mentionner les fabriquants d'anti-calcaire).Mais ne pas descendre en-dessous de 55°C sinon gare aux bactéries !
Prévoir un détartrage tous les 2 à 4 ans pour les appareils à production d'eau chaude.

Prévoir un détartrage tous les 2 à 4 ans pour les appareils à production d'eau chaude.

En cas de changement de robinet penser à choisir un robinet mitigeur ou mieux un robinet thermostatique.

En cas de changement de robinet penser à choisir un robinet mitigeur ou mieux un robinet thermostatique.

Un robinet mitigeur économise 10% d'eau par rapport à un robinet classique. Un robinet thermostatique, plus coûteux, est encore plus efficace : jusqu'à 30% d'économies.
Souscrire un contrat électrique adapté en cas de chauffe-eau électrique de grande contenance.

Souscrire un contrat électrique adapté en cas de chauffe-eau électrique de grande contenance.

A partir de 100 litres, il est conseillé de recourir au double tarif. Programmer le chauffe-eau électrique en heures creuses pour avoir de l'eau toujours chaude au meilleur coût.
Fermer le robinet pendant le brossage des dents ou le savonnage des mains.

Fermer le robinet pendant le brossage des dents ou le savonnage des mains.

Pour le rinçage des dents, remplir un verre à dents est beaucoup plus économique.
Eviter de laver la vaisselle sous l'eau courante.

Eviter de laver la vaisselle sous l'eau courante.

Mieux vaut remplir partiellement l'évier, on peut économiser ainsi 80% de l'eau potable.
Utiliser si possible le lave-vaisselle en le remplissant totalement.

Utiliser si possible le lave-vaisselle en le remplissant totalement.

Un lave-vaisselle bien rempli est bien plus économe que plusieurs petites vaisselles à la main.
Utiliser à bon escient le système de double touche pour les chasses d'eau.

Utiliser à bon escient le système de double touche pour les chasses d'eau.

Placer une bouteille d'eau pleine dans le réservoir de chasse d'eau dans le cas de toilettes anciennes.

Placer une bouteille d'eau pleine dans le réservoir de chasse d'eau dans le cas de toilettes anciennes.

Cela permet de réduire la contenance du réservoir et d'utiliser donc moins d'eau à chaque chasse.
Equiper les robinets d'aérateurs (mousseurs).

Equiper les robinets d'aérateurs (mousseurs).

Ils introduisent des bulles d'air dans l'eau et permettent de réduire considérablement le débit à 6 ou 8 litres d'eau par minute contre 14 en moyenne.
Réparer ou faire réparer rapidement les fuites d'eau.

Réparer ou faire réparer rapidement les fuites d'eau.

Un robinet qui goutte = 4l/h ou 2,9m3 par mois ; un mince filet d'eau au robinet = 16 l/h ou 11,5 m3 par mois ; la chasse d'eau des WC qui fuit = 25l/h soit 18m3/mois.
Installer si possible une pomme de douche économique.

Installer si possible une pomme de douche économique.

Elle fractionne les gouttes d'eau et peut ainsi diviser par 2 la consommation d'eau.
Attendre de remplir le tambour de la machine à laver pour lancer un cycle.

Attendre de remplir le tambour de la machine à laver pour lancer un cycle.

Une lessive à pleine charge est bien plus économique que deux demi-charges.
Récupérer l'eau de lavage des légumes pour arroser les plantes.

Récupérer l'eau de lavage des légumes pour arroser les plantes.

En été, arroser les plantes le soir.

En été, arroser les plantes le soir.

Cela ralentit l'évaporation de l'eau.
Eviter les prélavages pour le lave-linge comme pour le lave-vaisselle.

Eviter les prélavages pour le lave-linge comme pour le lave-vaisselle.

Les machines actuelles ne nécessitent pas de prélavage.
Récupérer l'eau de pluie pour arroser les plantes, laver la voiture, etc.

Récupérer l'eau de pluie pour arroser les plantes, laver la voiture, etc.

Eclairage

Placer bureaux, fauteuils de lecture, etc. perpendiculairement à la fenêtre pour exploiter au mieux la lumière naturelle.

Placer bureaux, fauteuils de lecture, etc. perpendiculairement à la fenêtre pour exploiter au mieux la lumière naturelle.

en cas de changement de décoration, privilégier les murs de couleur claire qui réfléchissent mieux la lumière.

en cas de changement de décoration, privilégier les murs de couleur claire qui réfléchissent mieux la lumière.

Penser à éteindre systématiquement la lumière en sortant d'une pièce.

Penser à éteindre systématiquement la lumière en sortant d'une pièce.

Dépoussiérer les ampoules pour un meilleur flux lumineux.

Dépoussiérer les ampoules pour un meilleur flux lumineux.

Une ampoule sans poussière, c'est 40% de flux lumineux supplémentaire.
Utiliser de préférence des lampes basse consommation ou fluocompactes.

Utiliser de préférence des lampes basse consommation ou fluocompactes.

Une lampe basse consommation ou fluocompacte peut faire économiser jusqu'à 3 fois son coût en électricité et utilise 5 fois moins d'énergie qu'une lampe à incandescence pour la même luminosité. Elle dure 6 à 10 fois plus longtemps. Une lampe basse consommation de 18W utilisée 2h/jour = 1,54€/an. Un halogène de 500W utilisé 2h/jour = 38,57€/an.
Préférer les lampadaires équipés d'ampoules basse consommation à ceux à variateur équipés d'halogènes.

Préférer les lampadaires équipés d'ampoules basse consommation à ceux à variateur équipés d'halogènes.

Le variateur des halogènes ne fait pas économiser de l'énergie : à mi-course, il ne diminue pas la consommation d'énergie de moitié ! Les lampadaires halogènes peu chers à l'achat se révèlent particulièrement gourmands à l'usage.
Dans les pièces où c'est possible, préférer les tubes fluorescents (néons).

Dans les pièces où c'est possible, préférer les tubes fluorescents (néons).

Ces tubes sont particulièrement économiques à l'usage.
Privilégier les abat-jour clairs, fins et translucides.

Privilégier les abat-jour clairs, fins et translucides.

Adapter la puissance de l’éclairage en fonction de ses activités.

Adapter la puissance de l’éclairage en fonction de ses activités.

Pour lire, une lampe dirigée directement sur la lecture de 11 à 15 W, pour éclairer un coin télé, une lampe de 8W, etc.

Cuisson

Nettoyer régulièrement les brûleurs et plaques électriques.

Nettoyer régulièrement les brûleurs et plaques électriques.

Adapter les casseroles à la taille de la plaque.

Adapter les casseroles à la taille de la plaque.

Cela permet d'exploiter au maximum les capacités des tables de cuisson.
Utiliser de préférence des casseroles à fond plat et épais.

Utiliser de préférence des casseroles à fond plat et épais.

Les fonds plats et épais diffusent mieux la chaleur.
Eteindre le four ou les plaques avant la fin de la cuisson.

Eteindre le four ou les plaques avant la fin de la cuisson.

La chaleur persiste et permet ainsi à l'aliment de finir de cuire tout en faisant des économies d'énergie.
Couvrir les casseroles pendant la cuisson.

Couvrir les casseroles pendant la cuisson.

20 à 30% d'énergie économisée par ce simple geste. Pour maintenir à ébullition 1,5 litre d'eau, il faut, avec un couvercle, 190 W contre 720 W sans couvercle.
Pour faire bouillir de l'eau, utiliser de préférence la bouilloire électrique.

Pour faire bouillir de l'eau, utiliser de préférence la bouilloire électrique.

Elle consomme moins que la cuisinière mais attention cependant au calcaire qui la rend moins efficace.
Utiliser chaque fois que possible un autocuiseur.

Utiliser chaque fois que possible un autocuiseur.

Cela représente 40% d'économie par rapport à une cocotte ordinaire.
Vérifier l'étanchéité du joint du four.

Vérifier l'étanchéité du joint du four.

Cela évite les déperditions de chaleur.
Garder la porte du four fermée pendant la cuisson.

Garder la porte du four fermée pendant la cuisson.

Utiliser la pyrolyse à bon escient.

Utiliser la pyrolyse à bon escient.

Eviter d'en faire trop souvent si ce n'est pas nécessaire.
Déclencher la pyrolyse lorsque le four est encore chaud

Déclencher la pyrolyse lorsque le four est encore chaud

Ceci permet de bénéficier de la chaleur accumulée.
Si l'abonnement correspond, profiter des heures creuses pour faire fonctionner la pyrolyse.

Si l'abonnement correspond, profiter des heures creuses pour faire fonctionner la pyrolyse.

Faire dégeler dans le réfrigérateur chaque fois que possible les aliments congelés avant de les faire cuire.

Faire dégeler dans le réfrigérateur chaque fois que possible les aliments congelés avant de les faire cuire.

Cela permet d'économiser de l'énergie sur le temps de cuisson.
Eviter le four ou le micro-ondes pour décongeler les aliments.

Eviter le four ou le micro-ondes pour décongeler les aliments.

Mieux vaut les faire décongeler au réfrigérateur, cela évite d'augmenter la consommation d'énergie de ce dernier.
Chaque fois que c'est possible utiliser le four à micro-ondes pour réchauffer un plat ou un liquide.

Chaque fois que c'est possible utiliser le four à micro-ondes pour réchauffer un plat ou un liquide.

Il peut faire économiser jusqu'à 75% d'énergie sur une cuisson.
Chaque fois que c'est possible, faire cuire 2 plats à la fois dans le four.

Chaque fois que c'est possible, faire cuire 2 plats à la fois dans le four.

Ce système est pratique surtout lorsque l'on dispose de la fonction chaleur tournante qui favorise la bonne circulation de l'air chaud tout en évitant l'échange d'odeurs.
Réduire la température des plaques de cuisson dès que le liquide bout.

Réduire la température des plaques de cuisson dès que le liquide bout.

Une cuisson modérée suffit, les aliments ne cuisent pas plus vite à gros bouillons.
Utiliser chaque fois que possible un cuit vapeur (ustensile à étages).

Utiliser chaque fois que possible un cuit vapeur (ustensile à étages).

Ils permettent la cuisson de plusieurs types d'aliments en même temps grâce à la vapeur produite dans le premier niveau.
Sortir les aliments du réfrigérateur 15 min avant la cuisson.

Sortir les aliments du réfrigérateur 15 min avant la cuisson.

Ils nécessiteront moins d'énergie pour cuire.

Froid

Dégivrer régulièrement réfrigérateur et congélateur.

Dégivrer régulièrement réfrigérateur et congélateur.

Le givre est un excellent isolant thermique ! Il réduit donc l'efficacité du réfrigérateur. Avec 4 à 5 mm de givre, la consommation est déjà augmentée de 30%. Avec 3 cm, elle est multipliée par 2.
Vérifier l'étanchéité des joints.

Vérifier l'étanchéité des joints.

Attention des joints inefficaces peuvent multiplier la consommation par 2. Pour vérifier l'étanchéité des joints, fermer la porte du réfrigérateur sur une feuille de papier : si on la retire facilement, le joint est à changer.
Eviter de mettre trop de poids dans les portes.

Eviter de mettre trop de poids dans les portes.

Une porte qui fonctionne mal provoque des déperditions d'énergie.
Régler le réfrigérateur sur une température entre 4 et 6°C mais pas plus froid.

Régler le réfrigérateur sur une température entre 4 et 6°C mais pas plus froid.

C'est le meilleur compromis entre bonne conservation et économies d'énergie. Pour vérifier la bonne température, placer un thermomètre dans le réfrigérateur pendant 2h. Vérifier la température et ajuster le thermostat en fonction. Chaque degré en moins par rapport à ces températures conseillées consomme 5% d'énergie en plus.
Emballer les aliments pour éviter la formation du givre.

Emballer les aliments pour éviter la formation du givre.

Non seulement cela fait faire des économies d'énergie mais protège les aliments des bactéries dans la frigo et évite les mauvaises odeurs.
Retirer les suremballages avant de mettre les aliments au frigo.

Retirer les suremballages avant de mettre les aliments au frigo.

Par exemple, retirer les emballages cartons des yaourts. L'air frais circule mieux entre les aliments, cela permet de gagner de la place et faire des économies d'énergie.
Laisser refroidir les plats préparés avant de les mettre au réfrigérateur.

Laisser refroidir les plats préparés avant de les mettre au réfrigérateur.

Mettre un plat chaud au réfrigérateur est une opération vraiment déconseillée : cela fait augmenter la consommation d'électricité et altère le moteur du réfrigérateur.
Placer les aliments à décongeler au réfrigérateur.

Placer les aliments à décongeler au réfrigérateur.

Ce procédé ne consomme pas d'énergie … et permet même d'apporter du froid au réfrigérateur !
Eviter d'ouvrir la porte trop fréquemment ou de la laisser ouverte.

Eviter d'ouvrir la porte trop fréquemment ou de la laisser ouverte.

Eviter de placer le réfrigérateur ou le congélateur à côté d'une source de chaleur.

Eviter de placer le réfrigérateur ou le congélateur à côté d'une source de chaleur.

L'émission de chaleur d'un four par exemple pénalise le fonctionnement du réfrigérateur.
Laisser 5 cm entre le mur et le réfrigérateur.

Laisser 5 cm entre le mur et le réfrigérateur.

L'efficacité d'un réfrigérateur passe par une bonne circulation d'air autour de sa grille arrière.
Dépoussiérer régulièrement la grille à l'arrière.

Dépoussiérer régulièrement la grille à l'arrière.

Cela évite les risques de surchauffe qui peuvent conduire à doubler la consommation électrique de l'appareil.
Eviter de surcharger le réfrigérateur.

Eviter de surcharger le réfrigérateur.

Cela nuit à la circulation de l'air.
Maintenir un congélateur plein.

Maintenir un congélateur plein.

Un congélateur plein permet de maintenir un froid optimal sans trop de consommation d'énergie. Pour combler les espaces vides utiliser des bouteilles plastiques remplies d'eau.
Eviter d'utiliser un vieux réfrigérateur en appoint.

Eviter d'utiliser un vieux réfrigérateur en appoint.

Il risque d'être très gourmand en énergie.
En cas de changement de réfrigérateur ou congélateur, adapter son volume à ses besoins.

En cas de changement de réfrigérateur ou congélateur, adapter son volume à ses besoins.

Pour un réfrigérateur : 100L = 1 personne + 50 à 60L par personne supplémentaire. Pour un congélateur : 70L par personne en milieu urbain, 100 L par personne en milieu rural ou si l'on dispose d'un jardin.
En cas d'absence prolongée, vider et débrancher le réfrigérateur.

En cas d'absence prolongée, vider et débrancher le réfrigérateur.

Laisser la porte entrouverte pour éviter la formation de moisissures.
Régler la température de son congélateur à – 18°C.

Régler la température de son congélateur à – 18°C.

inutile de le régler à une température plus basse, cela suffit à préserver les aliments.

Autres

Eviter le plus possible la climatisation.

Eviter le plus possible la climatisation.

Cela évite l'augmentation conséquente de la facture d'électricité et l'émission de GES. Sans climatiseur, un ventilateur plafonnier est le plus efficace car il brasse beaucoup d'air. Pour rafraîchir une pièce de 20m² environ, avec un ventilateur d'une puissance de 40W cela revient à 4,80€ pour 1000 heures d'utilisation. Avec un climatiseur (d'une puissance d'1kW) cela revient à 120 € pour la même durée d'utilisation !
En été, baisser les stores ou fermer les volets des fenêtres exposées au soleil.

En été, baisser les stores ou fermer les volets des fenêtres exposées au soleil.

Cela évite de faire rentrer la chaleur dans le logement.
Créer des circulations d'air pour évacuer la chaleur accumulée dans les murs et les planchers.

Créer des circulations d'air pour évacuer la chaleur accumulée dans les murs et les planchers.

Fermer les portes et les fenêtres pendant les heures chaudes ou le fonctionnement de la climatisation.

Fermer les portes et les fenêtres pendant les heures chaudes ou le fonctionnement de la climatisation.

L'été, pour aérer et ventiler le logement, ouvrir les fenêtres soit le matin avant 8h soit le soir et la nuit après 21h lorsque l'air est le plus frais.
En cas d'utilisation nécessaire de la climatisation, réduire la température de seulement 3 à 4°C par rapport à la température extérieure.

En cas d'utilisation nécessaire de la climatisation, réduire la température de seulement 3 à 4°C par rapport à la température extérieure.

Cela suffit à ressentir le frais et protège la santé.
Lorsque c'est possible, faire sécher le linge à l'extérieur.

Lorsque c'est possible, faire sécher le linge à l'extérieur.

Si le linge sèche à l'intérieur, utiliser de préférence une vitesse d'essorage élevée.

Si le linge sèche à l'intérieur, utiliser de préférence une vitesse d'essorage élevée.

A 1100t/min, l'essorage n'élimine que la moitié de l'eau présente dans le linge. En séchant à l'intérieur du logement, le linge libère l'eau sous forme d'humidité qui provoquera une consommation supplémentaire de chauffage. De plus, pour des raisons sanitaires (moisissures) cette humidité doit être éliminée d'une façon ou d'une autre : aération, ventilation.
En cas de séchage du linge par sèche-linge, utiliser une vitesse d'essorage élevée.

En cas de séchage du linge par sèche-linge, utiliser une vitesse d'essorage élevée.

Moins il y aura d'eau résiduelle dans le linge, plus rapide sera le séchage, la consommation d'énergie sera donc moindre.
Eteindre systématiquement le lave-linge, sèche-linge, lave-vaisselle après usage.

Eteindre systématiquement le lave-linge, sèche-linge, lave-vaisselle après usage.

Une machine en veille continue à consommer du courant.
Proscrire les veilles de l'ordinateur et de ses périphériques.

Proscrire les veilles de l'ordinateur et de ses périphériques.

Alimenter toutes les veilles de France pendant un an nécessite la production annuelle d'une centrale nucléaire. En moyenne les veilles représentent 12% de la facture énergétique des ménages.
S'équiper de multiprises avec interrupteur.

S'équiper de multiprises avec interrupteur.

L'accumulation de veilles augmente inutilement la consommation énergétique: mieux vaut brancher tous les équipements sur une multiprise muni d'un interrupteur que l'on éteint après usage.
Proscrire les veilles de la télévision, du décodeur, du lecteur DVD, etc.

Proscrire les veilles de la télévision, du décodeur, du lecteur DVD, etc.

Attention, la plupart du temps éteindre un poste de télévision n'est pas suffisant : le transformateur se trouvant généralement avant l'interrupteur continue de consommer. Le décodeur en veille consomme en moyenne 13W.
Débrancher la «box» et les téléphones lors d'une absence prolongée.

Débrancher la «box» et les téléphones lors d'une absence prolongée.

La consommation de la «box» est loin d'être anodine. Les anciennes «box» consommaient en moyenne 11W alors que les nouvelles sont à plus de 18W.
Limiter les téléphones fixes sans fil.

Limiter les téléphones fixes sans fil.

Chacun d'eux est branché sur un transformateur qui consomme toute la journée même si le téléphone n'y est pas inséré.
Débrancher systématiquement les chargeurs de téléphones portables et de consoles de jeu dès que l'appareil a terminé sa charge.

Débrancher systématiquement les chargeurs de téléphones portables et de consoles de jeu dès que l'appareil a terminé sa charge.

Ce sont tous des transformateurs qui continuent de fonctionner même lorsque l'appareil n'y est plus inséré.
Limiter le nombre d'horloge digitale (y compris radio-réveil).

Limiter le nombre d'horloge digitale (y compris radio-réveil).

Chacune représente un coût de 3 à 4€ par an.
Eviter et de laisser brancher le petit électroménager (cafetière, machine à pain, robot de cuisine, etc.).

Eviter et de laisser brancher le petit électroménager (cafetière, machine à pain, robot de cuisine, etc.).

Régler l'ordinateur en mode «économies d'énergie».

Régler l'ordinateur en mode «économies d'énergie».

Eviter les écrans de veille ou les économiseurs d'écrans qui n'économisent pas l'énergie et ralentissent le fonctionnement de l'ordinateur.
Lors du renouvellement d'un équipement privilégier les appareils étiquetés classe énergétique A+++.

Lors du renouvellement d'un équipement privilégier les appareils étiquetés classe énergétique A+++.